Menu

 

 

 

 

LESIONS METASTATIQUES DE LA COLONNE VERTEBRALE

 

Les lésions cancéreuses peuvent métastaser, c’est-à-dire envahir à distance d’autres organes que celui initialement atteint. La colonne vertébrale n’est pas épargnée. Les principaux cancers pouvant y métastaser sont :

  • le sein
  • le poumon
  • la prostate
  • le rein
  • la thyroïde

 

Conséquences possibles de la survenue des métastases vertébrales

 

Elles peuvent être :

  • Mécaniques avec perte de la résistance du tissu osseux remplacé par des cellules métastatiques.
  • Anatomiques du fait de la survenue d’une tassement de la vertèbre ayant perdu sa solidité.
  • Douloureuses du fait de l’envahissement tumoral d’une ou plusieurs vertèbres.
  • Neurologiques (apparition d’une paralysie sensitive et/ou motrice, incomplète ou complète, localisée ou globale) car la moelle et/ou les racines nerveuses peuvent être envahies et/ou comprimées par la métastase ou par ses conséquences (fracture de vertèbre avec déformation de la colonne vertébrale).

 

Indications thérapeutiques en cas de la survenue des métastases vertébrales

Le traitement (et le pronostic) des métastases de la colonne vertébrale ne dépendent pas que de la chirurgie. Il s’intègre dans une démarche pluri disciplinaire (Oncologues, radiothérapeutes, chimiothérapeutes, radiologues, médecins de la douleur). Les risques de la chirurgie peuvent être accrus du fait de la fragilité des patients cancéreux et de la nécessité des autres traitements du cancer (chimiothérapie, radiothérapie, hormonothérapie et immunosuppresseurs).

  1. Du fait de la survenue de douleurs rebelles au traitement médical, d’un tassement ou d’une fracture vertébrale ou d’une fragilité faisant craindre la survenue d’une fracture

 

Plusieurs traitements peuvent être proposés, en fonction de leur profil évolutif, de leur retentissement clinique, de leur aspect radiologique et des traitements associés à la lésion primitive.

  • L’immobilisation par corset, en cas de lésions ne nécessitant pas de stabilisation chirurgicale ou d’inopérabilité temporaire ou définitive.
  • La cimentoplastie (injection de ciment biologique dans la lésion vertébrale fragilisée), pour stabiliser immédiatement une lésion fracturaire ou préfracturaire. Cette technique mini invasive percutanée (sans cicatrice chirurgicale) permet une prise en charge thérapeutique rapide de la maladie dans son ensemble, tout en restaurant une meilleure qualité de vie du fait de son action antalgique.
  • La stabilisation vertébrale (appelée ostéosynthèse). Il s’agit de l’implantation dans les vertèbres de vis et de tiges pour la stabiliser en renforçant la colonne envahit par la tumeur. Elle peut également être parfois réalisée en percutanée (sans cicatrice chirurgicale).
  • Grace à l’efficacité des traitements médicaux, l’exérèse partielle ou totale de la métastase est rarement nécessaire. Tout ou partie de la vertèbre est alors remplacée par un implant ressemblant à un boite appelée « cage ». Il faut alors le plus souvent y associer une stabilisation par vis et tige

             2.Du fait de la survenue de complications neurologiques

Il peut alors devenir nécessaire de décomprimer la moelle et/ou les racines nerveuses en ouvrant le canal vertébral où elles cheminent (réalisation d’une laminectomie) pour libérer le tissu nerveux du tissu tumoral qui l’envahit et/ou le comprime. Ce geste doit parfois être associé à une stabilisation de la colonne vertébrale. Si la paralysie est due à une fracture par fragilité vertébrale métastatique, c’est la traitement de la fracture qui est réalisé (stabilisation vertébrale par ostéosynthèse avec ou sans injection de ciment).

 

  

   Tumeur du rachis cervical. IRM sagittale   Tumeur du rachis cervical. Radiographie apres traitement chirurgical.

 

 

Atteintes multiples du rachis thoracique et lombaire. Atteintes multiples du rachis thoracique et lombaire.Atteintes multiples du rachis thoracique et lombaire. Montage post opératoire. Atteintes multiples du rachis thoracique et lombaire. Montage post opératoire.

Menu

Rendez-vous

Prendre rendez-vous
avec le Pr ALLAIN


Prendre rendez-vous
avec le Dr De Carvalho


Prendre rendez-vous
avec le Dr Delambre


Prendre rendez-vous
avec le Dr DUFOUR


Prendre rendez-vous
avec le Dr ENKAOUA


Prendre rendez-vous
avec le Pr Poignard


Prendre rendez-vous
avec le Dr Queinnec


Institut Parisien du Dos


6 Rue Lacépède,
75005 Paris

01.44.08.40.17 ou

01.85.08.08.16 ou

01.43.37.13.14

email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Responsable éditorial
Dr de Carvalho A.
Contact

© Tous droits réservés - 2017

 

Haut de page